Retours sur l’arrivée de la fibre

Suite à la signature de la Convention Internet entre les communes de Vorges les Pins, Busy, la CAGB et Orange voici une synthèse du projet :

Notre internet est fourni depuis Besançon en passant par Pugey en transitant par les réseaux de l’opérateur Orange, réseau fibrés depuis Besançon jusqu’a Pugey puis réseau cuivre de Pugey jusqu’à nos deux communes (Vorges et Busy)
les baies de répartition (Armoires) appartiennent à la CAGB il y en a une par commune, la distribution du réseau se fait depuis les armoires jusqu’à nos domiciles grâce un réseau cuivre.
Nous dépendions d’une convention NRAZO (Zone d’Ombre) qui nous imposait de partager un débit total de 45 Mo entre tous les utilisateurs, ce qui aujourd’hui est passablement insuffisant (plusieurs ordinateurs, écoute de musique, télétravail …), de plus le matériel de répartition de ce débit présent dans les Armoires est vieillissant et fragile.
Depuis fin août, l’opérateur Orange a remplacé le réseau entre Pugey et nos communes par de la fibre, vous avez surement constaté une amélioration de votre débit internet domestique, nous disposons donc aujourd’hui d’un réseau FTTN, « fibre to the neighbours » la fibre jusqu’à l’armoire de répartition.
Mais, car il y a un « mais … « , le matériel de répartition dans l’armoire reste le même, il est vieillissant, fragile, obsolète pour une utilisation avec la fibre.
La deuxième étape logique consiste à remplacer le matériel présent dans les armoires, d’ou la convention entre nos communes, la CAGB et Orange, car les armoires appartiennent à la CAGB qui s’est engagée à remplacer l’armoire de Vorges pour permettre aux opérateurs (Orange, SFR, Bouygues…) de mettre en place dans les armoires un matériel adapté au FTTN.
Le remplacement du matériel présent dans les armoires est prévu pour la fin de l’année, nous pourrons alors disposer du VDSL (très haut débit avec TV, femtocell … etc).
Pour optimiser la transition vers le VDSL vous pouvez démarrer le changement de votre matériel (box), M. André du magasin Orange de Chateaufarine vous suggère de passer en boutique pour échanger votre box internet blanche contre une box internet noire (prendre RDV de préférence) et de mettre à jour votre abonnement.
Une dernière étape sera prévue pour remplacer le réseau entre les armoires et nos habitations pour nous permettre d’avoir la fibre à la maison (FTTH) mais ça … c’est pas pour tout de suite.
La Municipalité tient à remercier Orange (M. Mateos) qui investi sur notre réseau, la CAGB (M. FOUSSERET) qui entretient les armoires, les habitants des Vorges et Busy qui ont répondu présents aux différentes animations autour de ce projet, à Marie Hélène Quinnez (conseillère municipale), Julie Baverel (1ère adjointe) et Marie Alixant (habitante de Busy) qui ont su dynamiser et programmer les rencontres.
Merci au Sénateur du Doubs (M. Grosperrin) pour son soutien et à sa présence sur le terrain, merci aussi à Mme Leroy (Adjointe de Torpes et conseillère départementale)et à Laurent Croizier ( élu communautaire et membre du Syndicat Lumière) pour leur présence à nos côtés
et merci aux Maires de Vorges (M. Pecaud) et Busy (M. Felice).
Sylvain Dousse 2eme Adjoint Vorges les Pinssylvain-dousse

Zoom sur les dessous du dossier internet

fibre_optique

Quelques questions/réponses pour mieux comprendre un dossier complexe.

N’hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires !

 

 


D’où vient le problème de débit ?

En 2010, la CAGB a financé l’arrivée de l’ADSL sur notre commune avec un NRA-ZO (Zone d’Ombre). Ce NRA-ZO est située rue principale à Vorges. Son but était de rendre éligible à l’ADSL des lignes trop éloignées du NRA (nœud de raccordement). Le NRA-ZO n’a pas été fibré initialement : il est aujourd’hui complètement saturé. En cause : les usages qui évoluent (TV HD, etc) et le nombre croissant d’abonnés au réseau.

Aujourd’hui le village se partage une collecte cuivre de 80 Méga (c’est-à-dire la capacité qui alimente le NRA-ZO pour l’ensemble des abonnés). Qui plus est, certains abonnés dont la ligne cuivre est très longue subissent encore une forte déperdition : par exemple sur le lotissement Montoilles.

Pourquoi notre commune n’a pas la fibre ?

L’agglomération du Grand Besançon dont nos communes font partie est en zone AMII.

Une zone AMII (Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement) est une zone dans laquelle un appel a été organisé dans le cadre du programme national « très haut débit » de 2010.

Sur notre zone, Orange s’est positionné comme opérateur privé pour investir dans le THD (Très Haut Débit) avec le déploiement de son propre réseau FTTH (Fibre optique déployée jusqu’à la maison). Ce positionnement freine tout investissement de la part des collectivités qui ne doivent pas entrer en concurrence avec les opérateurs privés sauf en cas de carence avérée d’initiative privée.

  • Le problème c’est qu’aucune date cible de déploiement du FTTH n’a été fixée par Orange pour la commune. Et selon la réglementation, l’opérateur n’a aucune «pression » quant aux délais de réalisation des travaux en zone AMII.

Quel est le rôle de l’agglomération du Grand Besançon ?

En juin 2015, suite à la mobilisation des habitants et de celle des élus, les membres du Syndicat mixte Lumière ont voté le financement des travaux de raccordement de notre NRA-ZO à la fibre pour créer une sorte d’ADSL boosté. La décision de financer ces travaux a été prise aussi suite à la déclaration d’Orange qui a reconnu que nos communes situées en périphérie de l’agglomération du Grand Besançon ne seraient pas équipées à l’horizon 2020 malgré ses « engagements » pris en 2012 devant les médias locaux (le développement de la fibre sur la CAGB se fait de manière spiralaire).

Le président de l’agglomération du Grand Besançon, Jean Louis Fousseret, avait annoncé oralement en juin la réalisation des travaux pour le dernier trimestre 2015.

 En quoi consistent les travaux prévus sur notre réseau ?

Il s’agit de tirer une fibre depuis le NRA de Pugey jusqu’à ceux de nos communes afin d’apporter aujourd’hui plus de débit. Le choix de cette solution n’hypothèque pas le futur déploiement de la « vraie » fibre jusqu’aux abonnés.

Les travaux votés permettraient d’apporter jusqu’au NRA-ZO une liaison performante ce qui garantirait environ 10 Mégabits par seconde / par foyer.

 Pourquoi une manifestation début mars ?

Devant l’absence d’avancées et suite à des échanges qui n’aboutissaient à rien de concret, nous avions proposé dès début décembre une réunion publique réunissant tous les acteurs. Début janvier, on nous annonçait qu’une réunion entre les élus communaux, le directeur du département TIC de la CAGB et Orange aurait lieu mi-février. On attend toujours…

Fin janvier a eu lieu une réunion du Syndicat Mixte Lumière. M Delaunois, directeur du département TIC, a fait le point sur la situation de nos communes :

extrait compte rendu du comité SYML du 22janv16

Ce que l’on est en droit de penser :

Orange n’a aucun intérêt financier à fibrer notre commune et laisse pourrir la situation… Alors ? On fait quoi ?