Projet de re-sectorisation des collèges de Diderot et Voltaire

Vendredi 15 décembre, les maires des communes de Busy, Vorges, Grandfontaine, Thoraise, Montferrand, Avanne et Ranceney ont reçu un mail du DASEN les invitant à une réunion  » de présentation du projet d’affectation des élèves sur les collèges Diderot  et Voltaire à compter de la rentrée 2018, pour information et concertation  » pour le lundi 18 décembre à 16h.

Il n’est pas acceptable, compte tenu des enjeux considérables qui sous-tendent ce projet pour nos communes, de l’impossibilité pour nombre d’entre nous de participer à cette réunion en raison de nos plannings et des délais envisagés avant signature, d’être prévenus seulement deux jours avant la réunion.

Mardi l’annonce a été faite du vote à l’unanimité par le Conseil Départemental de ce projet. Aucun compte rendu de la réunion de lundi n’ayant été envoyé malgré la demande de certains maires, c’est par les médias que nous avons appris la teneur du projet de re-sectorisation qui touche nos écoles.

Le DASEN le 18 décembre lors d’une réunion d’information avec les enseignants a dévoilé le scénario suivant :

Tous les élèves de 6ème et 5ème des deux collèges seraient affectés dès la rentrée 2018 au collège Voltaire et tous les élèves de 4ème et 3ème seraient eux affectés au collège Diderot.

Ce scénario déclassera le collège Diderot actuellement en REP+ pour le classer en REP. Le collège Voltaire sera lui reclassé en REP.

Pour les non initiés : le classement en REP+ se fait en fonction du pourcentage de CSP défavorisées et permet des moyens humains et financiers supplémentaires. (qui seront perdus avec le déclassement…)

Ce projet qui sera entériné le 26 janvier nous inquiète en tant qu’élus pour diverses raisons.

Nos communes participent actuellement à la mixité avec une scolarisation sur le collège de Voltaire qui accueille aussi des élèves des écoles de Planoise ce qui n’est pas le cas de nos communes voisines : Larnod, Boussières, Beure… dont les élèves sont scolarisés sur le collège du centre, le collège Lumière ou le collège de Saint Vit.

Les parents de nos communes, dans leur grande majorité, jouent le jeu et participent à une vraie mixité jusqu’alors appréciée et positive pour l’ensemble des acteurs.

Qu’adviendra-t-il de la mixité si le projet est adopté ?

Si le projet est acté, nos élèves seront scolarisés sur deux établissements avec un taux de CSP défavorisées de 63 % annoncé. Ce taux risque fort de passer à 70%, voire 75 % avec les stratégies d’évitement et le recours à l’enseignement privé. On assisterait donc à une réelle altération de la mixité alors que c’est l’inverse qui est souhaitable. Dans le cas où ce projet serait validé, on aurait alors deux établissements avec une majorité d’élèves en difficultés, ayant perdu les aides humaines et financières liées au classement REP + ce qui, chacun peut aisément le comprendre, n’améliorera en rien la mixité.

Une pétition a été mise en ligne par l’association des parents du collège de Voltaire.

Les élus devraient se rencontrer prochainement pour se concerter sur les suites à donner à ce projet.

DASEN : Sous l’autorité du recteur d’académie, le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale  est dans le département le responsable des services de l’éducation, à l’exception de ceux de l’enseignement supérieur.
CSP : Catégorie Socio Professionnelles
REP : Réseau d’Education Prioritaire

A propos de Julie Baverel

1ère adjointe de la commune, j'administre ce site avec l'aide d'autres conseillers.
Bookmarquez le permalien.

One Comment

  1. Rétrolien:Information Vorges les Pins – Ensemble à Voltaire

Laisser un commentaire