Pizzamis c’est fini

Nous pensions que la camion était juste parti en vacances quelques semaines mais aujourd’hui Olivier nous a annoncé à notre grand regret l’arrêt de Pizzamis.

Voici son message :

Bonjour à tous

Après trois ans d’une belle aventure humaine de nombreuses rencontres et d’un défi relevé pour moi il est temps de partir sur un nouveau projet.
Je tenais à remercier tous mes clients pour leur fidélité et leur gentillesse et les municipalités qui m’ont fait confiance.
C’est avec un peu de nostalgie que j’arrête cette aventure mais avec beaucoup d’excitation que je me lance dans mon nouveau projet.
Encore un grand merci à tous

Olivier

Bonne chance à lui dans ses nouveaux projets !

Réunion collège Voltaire

La réunion du collectif « pour une vraie mixité » prévue initialement ce jeudi à 18h au collège Voltaire est annulée en raison des conditions météorologiques. Un rassemblement est prévu lundi 5 mars devant la Préfecture où se tiendra le CDEN, merci de signaler votre présence en complétant le sondage mis en ligne  par le collectif et/ou de le faire suivre à vos contacts : sondage participation au rassemblement

Re sectorisation des collèges de Planoise

Ci-dessous le mail qui a été envoyé aux 7 communes rurales dont le collège de secteur était Voltaire jusqu’à présent.

Vous êtes parents d’élèves, habitant d’une de ces communes, enseignants…. ?

Cette re-sectorisation vous concerne aussi !

Suite à la re-sectorisation des collèges de Voltaire et Diderot, un collectif d’enseignants, de parents, d’élus et de syndicalistes s’est constitué pour défendre « une réelle mixité ».
En effet, malgré l’abandon d’un premier projet par le DASEN, la décision prise en décembre par le Conseil Départemental de fusionner les bassins de recrutement des deux collèges de Planoise pose toujours question. Si les problèmes d’effectifs du collège Diderot pourront être absorbés par cette décision, on peut légitimement s’inquiéter de la dégradation de la situation dans les deux collèges de Planoise. 
A Voltaire tout d’abord, qui verra en quelques années son taux de CSP défavorisées passer de 43% (pour une moyenne départementale de 41%)  à 63 %.
La mixité sociale qui fonctionne aujourd’hui sera profondément dégradée et inefficiente.
A Diderot aussi, car passer de 78 % de CSP défavorisées à 63% n’améliorera quasiment pas la mixité mais fera perdre le statut REP + à ce collège. Le statut REP + permet des effectifs allégés, des moyens humains et matériels supplémentaires qui n’existeront plus avec la parte du statut.
Le collectif pour une « réelle mixité » ne peut accepter ses perspectives. Il demande depuis plusieurs semaines une audience auprès du Conseil Départemental afin que celui s’engage pour la rentrée 2019 à remettre à plat la sectorisation votée en décembre et à élargir la réflexion à l’ensemble des collèges de la CAGB. ( (pour avoir un point de comparaison, les taux de CSP défavorisées d’autres collèges : Lumière : 15,6% , Victor Hugo : 29,6%,  Pouilley les Vignes et Chatillon le Duc : aux alentours de 20%….)
La demande d’audience n’ayant reçu aucune réponse, le collectif donne rendez vous aux parents d’élèves, aux enseignants, aux élus le mercredi 7 février à 14h devant le Conseil Départemental.
Nous ne pouvons pas continuer à rester silencieux, les parents, les habitants s’inquiètent et nous devons agir pour défendre la non dégradation voire l’amélioration des conditions d’accueil et d’enseignement de nos enfants qui jusqu’à ce jour s’enrichissent au collège Voltaire d’une mixité bien réelle et positive.
C’est pourquoi je vous invite à communiquer la date du 7 février à toute personne susceptible d’être intéressée mais aussi à vous manifester publiquement sur le sujet.
Vous pouvez aussi rejoindre le collectif en envoyant un mail à collectif.mixite.college@framalistes.org
Bien Cordialement
Julie Baverel
maman d’un élève scolarisé à Voltaire et 1 ère adjointe de Vorges les Pins
Co-signataires 
Jean Paul Pécaud
Maire de Vorges les Pins
Jean Paul Michaud
Maire de Thoraise
Alain Félice
Maire de Busy
Président du SIVOM de Boussières